• Bienvenue à tous

    sur le site internet de votre lycée

les élèves de François 1er à Suzhou


Sommet International de la Jeunesse à Suzhou

Du 02 novembre au 12 novembre 2019, sept élèves du Lycée International François 1er étaient invités par l’école des langues étrangères de Suzhou pour participer à un Sommet International de la Jeunesse. BURGUBURU Adélie (TS5), EL ABED Rayan (TS6), FABA Léo (TS2), GOUGE Alicia (TS2), JANNIN Thomas (TES3), NAVILIAT Eloïse (TS6) et PRONOST Jade (TS5) ont représenté la France aux côtés de Odense Cathedral School du Danemark, Orem Hignt School des Etats-Unis, Barker College de l’Australie et l’école des langues étrangères de Suzhou de Chine.

Ce Sommet a pour objectif de créer l’opportunité aux jeunes de différentes cultures de travailler ensembles sur des projets communs afin de développer une compréhension mutuelle tout en gardant un esprit critique.  Les élèves sont divisés en cinq équipes et chaque équipe est formée des élèves venus de différents pays avec deux professeurs référents de nationalité différente. Ils ont pour thèmes de recherche sur la culture culinaire, les arts, l’architecture, l’artisanat et l’écologie. Un compte-rendu est présenté à la fin du Sommet.  Par la même occasion, nos élèves ont noué des amitiés avec leurs camarades venus d’autres pays, une formidable expérience à renouveler.

Aurélie Madelenat (1ère 9) - Forêts: en danger?


Résultat de recherche d'images pour "foret fontainebleau""

Quatre-vingt-sixième contribution PSP#Controverses: incendies en Amazonie... mais aussi sous des latitudes beaucoup plus septentrionales et traditionnellement tempérées, en Suède par exemple: les forêts sont soumises à rude épreuve ces derniers mois et années. Qui croire? ceux qui affirment que les espaces boisés n'ont jamais été aussi nombreux qu'aujourd'hui depuis le Moyen Age, ou ceux, de plus en plus nombreux, collapsologues mais pas que, qui tirent le signal d'alarme face à une déforestation évidente, qu'elle soit "naturelle" (incendies dont la cause reste d'ailleurs débattue) ou humaine (à des fins agricoles notamment)? Au delà, n'est-ce pas d'une profonde réflexion philosophique et civilisationnelle à l'endroit de forêts constitutives de nos identités qu'il doit s'agir?

Aurélie MADELENAT (1ère 9 SED) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre Francis Hallé (botaniste), Philippe Gourmain (expert forestier) et Joëlle Zask (philosophe) via trois tribunes publiées par Le Monde le 7 octobre 2019.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Forum post-bac 2020