Section Européenne ANGLAISE (SEA)

Rgpt 1eL et ES de Mme Chantoiseau : Lecture on WW1  par mme Reant le 2018-11-29

THE TRENCHES : CRAFTS AND ARCHEOLOGY


On November 24th, Mrs Nivelle, a History teacher and archeologist amateur
made a lecture on WW1. She has been collecting trench warfare items since 1991
and displayed part of her collection for that event. She wanted the audience to
handle the objects which is impossible when you are in a museum.
Our speaker started by explaining that the privates were supported in those
crafts by the military authorities. And that every war (WWI, Indochina…) has its
specific things. First of all we saw shells that had been engraved with flowers (pansy
symbolises : the journey home, poppies or cornflowers), the names of the battlefields
and the date. Those shells had different sizes and were turned most of the time in
vases or cups. To sculpt those objects the ‘poilus’ (‘tommies’ in English) used the
tools they had, some that they could find in abandoned houses and the others were
sent by their families. They also used bullets which they would turned into paper
knives. Their imagination and skills were really amazing. They also made ashtrays,
tobacco pouches or even toys. Those items were in brass most of the time or in
aluminum. Right after an offensive, there were tons of empty shells on the battlefield.
Thus, raw materials were very easy to get. We also saw many propaganda
postcards and understood that the leaving conditions of the soldiers and the feelings
of the ‘home front’ as well.
Moreover, Mrs Nivelle said that the historians and archeologists were now
exploring a new domain: the dustbins. Indeed, when the soldiers were stationed in a
specific area, like a quarry, they would pile up their trash at the same place. Making
an inventory of those bins, scientists discovered what the privates used to eat and
what were their habits. It seems that they were mailed food from their relatives.
Sometimes basic cans like sardines or even more precious ones, for instance caviar.
The Germans soldiers used a great deal of mustard on their tasteless food and
ointment for their feet.
To finish with, our lecturer talked about archeology. She said that she had been
collecting items in a quarry using a metal detector. She found flasks, helmets, rifles
(Lebel, the French one and Mauser, the German one), caltrops… It looks like a
treasure hunt and we can imagine how grateful you can be when you find such items.
To conclude with, we would like to thanks our speaker for her involvement.
Even if the time for celebration seems over, she shared with us her passion for that
war of attrition and the living conditions of the soldiers.





SECTION EUROPEENNE ANGLAISE (SEA)  par La direction le 2014-11-27

La section européenne anglaise du Lycée François 1er est ouverte à tous les élèves de Fontainebleau et des environs qui ont un bon, voire un très bon niveau en Anglais 1ère langue. Elle s’adresse à des élèves capables de tirer profit d’un enseignement d’Histoire-Géographie dispensé en langue anglaise.

 

 

Leur professeur d’Histoire-Géographie fait une partie du programme en anglais. Celui-ci est le même que celui des classes où cet enseignement est dispensé en français.

A l’issue de la classe de Seconde, les élèves sont orientés en 1ère littéraire, économique ou scientifique. Ils sont rassemblés pour les cours d’Histoire-Géographie, qui leur sont donnés dans les mêmes conditions qu’en Seconde, c’est à dire en partie en anglais.

Une mention spéciale est portée sur le diplôme de baccalauréat des élèves de la section européenne du Lycée François 1er témoignant de leur participation à une section européenne après une épreuve orale spécifique. Ils seront dispensés par de nombreuses Universités de Grande Bretagne de certaines formalités d’inscription.
Les activités linguistiques en cours d’Anglais visent à une pratique intensive de la langue. Les thèmes abordés sont très variés, motivants et se rattachent essentiellement au monde contemporain.

Les élèves sont amenés à développer leurs facultés d’analyse en utilisant une langue riche et authentique à l’oral comme à l’écrit.

Les critères de qualité et d’évaluation tiennent compte de l’aisance, de la spontanéité, de l’argumentation et de la réflexion ainsi que de la créativité.

La dimension culturelle et la connaissance du Monde sont également mises en valeur à travers les documents étudiés.

En 2004/2005, 182 élèves sont inscrits en section européenne anglaise : 67 en Seconde, 68 en Première et 47 en Terminale.

Voyages en Irlande et en Ecosse 2017  par Jérôme Bourdon le 2017-06-14

Une partie des élèves de Seconde Européenne Anglaise a effectué cette année comme les 6 années précédentes un voyage en Irlande du 2 au 8 mai 2017. Cette année, les conditions de voyage (bus et bateau) ont été parfaites avec un ensoleillement exceptionnel. L'accueil dans les familles a été efficace et bienveillant.

Le premier jour, les élèves ont visité le site monastique de Glendalough créé au 6ème siècle par Saint Kévin. Situé dans une vallée décorée de deux lacs, le site est majestueux et pittoresque. Après cette visite, une petite randonnée a été faite vers ces lacs.

Le lendemain, les élèves ont visité Dublin: l'université Trinity College avec sa grande bibliothèque renfermant le Book of Kells, des évangiles enluminés du 8ème siècle; Merrion Square avec la demeure d'Oscar Wilde; le château de DublinChristchurch. L'après-midi, les élèves ont découvert Croke Park, le stade dans lequel sont pratiqués les sports gaéliques.

Le vendredi, les élèves ont visité une prison victorienne à Wicklow après avoir pris un bon bol d'air et d'iode dans les ruines d'un château du 11ème siècle surplombant la mer d'Irlande (Black Castle). L'après-midi, ils se sont promenés dans les jardins d'un château et ont admiré les chutes d'eau de la propriété (Powerscourt Estate).

Le samedi leur a permis de découvrir le patrimoine industriel irlandais avec la visite de la Brasserie Guinness le matin et le musée des Arts décoratifs aux Collins Barracks.

Le dimanche, sur le chemin du retour, les élèves ont visité Kilkenny Castle, un château typique de l'aristocratie anglo-irlandaise du 19ème siècle.

 

Une autre partie des Seconde Européenne est partie en Écosse du 16 au 22 mai 2017. Les conditions de voyage (bus et bateau) ont été très agréables : mer calme et temps allant de l’exceptionnel (ensoleillé et chaud) au typiquement écossais (pluie, il s’entend). L’accueil dans les familles a été très apprécié, car très chaleureux.

Le mercredi, les élèves ont découvert Edimbourg, capitale de l’Écosse au travers de son château et du Royal Mile.

Le lendemain, ils ont fait une visite guidée d’Aberdeen, puis une balade dans une réserve côtière à Saint Cyrus sous un soleil de plomb. Enfin, la journée s’est terminée par la visite d’un château en ruine, Donnattar Castle, perché sur un éperon rocheux surplombant la mer.

Le vendredi, les élèves ont visité une distillerie, Blair Athol en plein cœur des Higlands où ils ont découvert le savoir-faire écossais. L’après-midi, ils ont admiré Glamis Castle, le château de la famille de Queen Mum, la mère de la reine Elizabeth II.

Le samedi, les élèves ont fait une croisière sur le Loch Ness, fidèle à sa réputation de mystère. Personne n’a vu Nessie cependant. Puis, ils ont visité au pas de course à cause de la pluie le château d’Urquhart surplombant le Loch.

Enfin, les élèves ont découvert l’abbaye en ruine de Saint Andrews sur le chemin du retour le dimanche matin.