PSP#Controverses

Joséphine Billard (1ère 9) - En finir avec l'ENA?  par Francois Rubellin le 2019-11-04

Résultat de recherche d'images pour "ena strasbourg"

Soixante-quatorzième contribution PSP#Controverses: supprimer... ou réformer? La tradition centralisatrice de notre pays, tour à tour versaillaise, jacobine, gaullienne puis gaulliste... a ceci de particulier, notamment, que d'avoir enfanté de ce modèle éducatif sans équivalent ou presque à l'étranger, celui des "grandes écoles", en l'occurrence de l'ENA au sortir de la Seconde Guerre mondiale. Trois-quarts de siècle après sa création par le Gouvernement Provisoire de la République Française présidé par de Gaulle dans un contexte alors synonyme d'année zéro sur le plan politique, le Président Macron devait annoncer, le 15 avril 2019, son intention de supprimer cette institution incarnation de la méritocratie et de l'élitisme républicains. Effet gilets jaunes... ou constat de l'échec d'une ambition? Mort à l'ENA ou... l'ENA est morte, vive l'ENA?

Joséphine BILLARD (1ère 9 SED) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre Marc-Olivier Baruch (EHESS), le spécialiste de l'administration publique Jocelyn Caron, David Guilbaud (haut fonctionnaire, auteur de L'illusion méritocratique), tous trois énarques, et Alain Klarsfeld (Toulouse Business School) via quatre tribunes publiées par Le Monde les 7 mai, 26 et 24 avril 2019.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane