La vie des prépas

Les BCPST et les agricultures de demain  par Gaelle Jaulent le 2017-11-07

Les BCPST à la découverte des agricultures de demain.

Comment concilier l’alimentation d’une population croissante tout en préservant l’environnement ? Le sol, en particulier, constitue un écosystème complexe, très long à se mettre en place et donc non renouvelable à l’échelle des vies humaines. Les BCPST ont pu appréhender deux visions différentes de pratiques agricoles pour « produire mieux », tant en terme de qualité du produit, qu’en terme de protection de l’environnement.

Sur l’invitation de M. Denis OULES, président de Pôle Sud Paris (1), les élèves de BCPST1 et BCPST2 ont assisté mardi 17 octobre à l’INSEAD à une soirée de conférences intitulée : La pédologie : source d’innovations pour l’agriculture et d’emplois pour le Grand GÂTINAIS ? Ces conférences réunissaient des chercheurs de différents organismes (INRA, IRSTEA), des exploitants agricoles, des représentants de laboratoire d’analyse ou d’entreprises. L’objectif était de montrer comment de nouveaux dispositifs technologiques permettent une meilleure connaissance des sols et pourraient permettre le développement d’une agriculture de précision, permettant de limiter les apports d’engrais au strict nécessaire par exemple, en fonction du type de plante, du type de sol etc. Nous remercions chaleureusement M. OULES de nous avoir associés à cet événement.

Le mercredi 18 octobre, les élèves ont été reçus très chaleureusement par M. Gérard PERROT, permaculteur à Thomery, à la ferme des Longs sillons (2). La permaculture se veut la plus respectueuse possible des écosystèmes et le travail agricole se fait donc sans affecter la structure du sol et ses êtres vivants (pas de labour, pas d’engrais chimiques, pas de pesticides). La production agricole se veut durable et économe (limitation de l’utilisation de carburant, création de mare pour l’arrosage…). La permaculture, c’est également une éthique de vie. Une autre façon de consommer par exemple. Les produits de cette ferme sont ainsi tous vendus sur des circuits courts (ruche en particulier (3)). La permaculture, c’est aussi le partage. Ici un partage de connaissances et de valeurs, aussi nous remercions chaleureusement M. PERROT pour l’après-midi permaculturelle qu’il nous a accordée.

(1) http://www.polesudparis.fr/qui-sommes-nous

(2) https://www.lafermedeslongssillons.com/

(3) https://laruchequiditoui.fr/fr/assemblies/903

Planches plates et buttes forestières.

 

 

Buttes maraîchères en cours de préparation.

 

Sciences en fête  par Olivier Jaulent le 2017-11-05

Deux journées « Sciences en fête » auront lieu les lundi 13 novembre et mardi 21 novembre 2017 à la Maison dans la Vallée à Avon. Y participeront les classes préparatoires et de terminale S du lycée François Ier mais aussi des classes de lycées environnants. Nous avons l'honneur d'accueillir des chercheurs exceptionnels. Retrouvez ci-dessous le programme de ces journées, organisées par Antoine Poncet, professeur en classes préparatoires.

Résultats des Prépas aux Grandes Ecoles   par rev le 2016-02-16

 Classes Préparatoires aux grandes Ecoles

Notre Lycée enregistre des classements nationaux exceptionnels en section PSI ! 

Les classements sont tombés et notre lycée enregistre des résultats exceptionnels en PSI : la PSI se hisse dans les premiers rangs nationaux, notamment 3ème pour l'intégration à l'Ecole des Arts&Métiers, l'une des 5 meilleures écoles d'ingénieurs française ! Chaque année nos brillants étudiants qui l'ont choisi intègrent les arts mais cette année pas moins de 7 élèves ont choisi cette école pour y poursuivre leur formation.

La promotion 2014 2015 de PSI permet donc à notre Lycée de voir briller ses lettres de noblesse et de rivaliser avec les meilleurs établissements français 23ème au national toutes écoles confondues, c'est un classement que de nombreuses PSI, même étoilées n' ont jamais atteint. Il ne faut pas oublier pour autant celles et ceux qui n' ont pas intégré les établissements français utilisés pour effectuer ce classement (Centrale Paris, X, ENS, Arts&Métiers, Mines de Paris...). En effet, la PSI a également eu des étudiants brillants admis à l'ICNA, l'ENAC, l'ENTPE, l'INSA Lyon, Telecom Bretagne, l'INP Grenoble, ... Ceci permet de rappeler, s'il était encore nécessaire, que l'on peut être une prépa de province à dimension humaine et amener ses étudiants à intégrer les écoles les plus prestigieuses !!!

Vincent HONORAT      

Stage de géologie des BCPST1 (2015)  par Gaelle Jaulent le 2016-01-26

Dans le cadre du programme de SVT, les élèves de BCPST1 se sont rendus en Auvergne du 29 juin au 1er juillet 2015 pour effectuer un stage de géologie, encadré par Mmes Baroukel (technicienne de laboratoire), Caron (professeure de Physique-Chimie) et Jaulent (professeure de SVT). Ce stage a pour but d'établir des liens entre les objets réels et les notions abordées en cours et travaux pratiques.

Sous un soleil resplendissant, guidés par Jean-Marcel Morel, géologue indépendant passionné et passionnant, les élèves ont pu découvrir quelques aspects de l'histoire géologique de la Chaîne des Puys.

Concrètement, les élèves ont appris à exploiter une carte topographique et à se repérer dans le paysage, à identifier et caractériser différents objets géologiques : roches ; failles ; édifices volcaniques… D'approche très concrète, ce stage a vraiment poussé les élèves à exercer leur raisonnement scientifique à partir de leurs observations. Une démarche qu'ils devront mettre en œuvre au concours !

Le premier après-midi a été dédié à la visite de la carrière de Gandaillat et à l'étude de la sédimentation. Le lendemain, montés au sommet du Clierzou, les élèves ont bénéficié d'une superbe vue sur la Chaîne des Puys et découvert la diversité des édifices volcaniques. Un débat en salle a permis de discuter les dernières hypothèses quant à l'origine du magmatisme de la Chaîne des Puys et les élèves ont ainsi pu appréhender ce qu'est la recherche en géologie, ses avancées…

Le dernier jour a été consacré à un travail en autonomie : réalisation d'une coupe géologique de la montagne de la Serre à partir de différents échantillons récoltés le long du chemin de randonnée. Ce travail a révélé les savoirs acquis les deux jours précédents par les élèves.

D'une grande convivialité et d'un intérêt pédagogique indéniable, ce stage sera reconduit en juin 2016. Sous le soleil nous espérons...

Carrière de Gandaillat :

Des stromatolithes

Le groupe au sommet du Clierzou :

Panorama depuis le sommet du Clierzou :

Deux étudiantes de François Ier dans Le Parisien  par Olivier Jaulent le 2015-09-14

Après 3 années en CPGE au lycée François Ier, Élodie André a intégré l'École Nationale Vétérinaire de Maisons-Alfort. Marion Fabre rejoint, elle, l'École Nationale de l'Aviation Civile pour devenir contrôleur aérien.
Dans un article consacré aux classes préparatoires de Seine et Marne, Le Parisien du 13 septembre 2015 revient sur le parcours remarquable de ces deux étudiantes qui livrent un témoignage enthousiaste sur notre lycée.
Elles en ont notamment retenu l'ambiance soudée et d'entraide entre les étudiants, ainsi que la disponibilité et l'investissement des enseignants.

L'article est disponible sur le site du Parisien :
  http://www.leparisien.fr/acheres-la-foret-77760/etudes-superieures-ces-etudiants-de-prepa-qui-osent-l-excellence-13-09-2015-5088093.php

Si Élodie et Marion ont retenu l'attention du Parisien, elles sont loin d'être les seules à intégrer cette année une école prestigieuse en sortant de notre lycée :

  http://lyceefrancois1.net/index.php?id_menu=133