Allemand

Der junge Marx - P. Chauris et F. Dugourd (TSED)  par Luce Duroy le 2018-01-01

Jean-Baptiste Voisin, professeur de lettres modernes féru de philosophie, est venu dans la classe de Terminale SED échanger avec les élèves sur les fondements philosophiques de la pensée de Karl Marx et sur l'influence du marxisme au cours du XXe siècle dans la vie politique en France. Ont été abordés en particulier l'enracinement de la pensée de Marx dans l'idéalisme allemand, son engagement militant, la réception de sa pensée dans la culture française sans oublier la vie de Bohême...

Cette intervention a servi de préambule au visionnage du film de Raoul Peck Le jeune Karl Marx au cinéma L'Ermitage à Fontainebleau.

Un grand merci à Pierre Chauris et François Dugourd, élèves de TS3, pour leurs comptes rendus en français et en allemand de cette rencontre.

Conférence sur Karl Marx en introduction au film Le jeune Karl Marx.

La place des idées marxistes dans la vie politique et intellectuelle a évolué en près d'une génération, celle de nos parents et la nôtre. Marx a été une figure prédominante de la politique du 20ème siècle. On peut donc se demander pourquoi il est de nos jours passé sous silence et seulement évoqué comme un personnage appartenant à l'histoire passée (notamment dans le film documentaire Le jeune Karl Marx).

Pour nous faire comprendre l'histoire du marxisme, Monsieur Voisin a remonté le cours de l'histoire en partant de la chute de l'URSS en 1991 pour arriver à la jeunesse de Marx au début du 19ème siècle.

La chute de l'URSS a plusieurs origines. L'URSS est déjà déstabilisée depuis la perestroïka et le bras de fer avec la Pologne. Elle tombe finalement avec la chute du mur de Berlin.

Le déclin des idées marxistes est aussi visible en France. En 1981, François Mitterrand est élu Président de la République Française. Le PS étant en minorité, il fait alliance avec le PCF, mais en dictant ses conditions: le PCF doit renoncer à la lutte des classes et à la dictature du prolétariat. Cela est décidé lors du Congrès d'Epinay en 1971. Ce renoncement est un choc pour le marxisme, car pour Marx, la lutte des classes est le moteur de l'Histoire.

Le PCF renonce au principe même de l'idéologie marxiste. C'est donc un tournant dans le rôle du marxisme.

Le marxisme était en effet quasi hégémonique sur le terrain intellectuel depuis des décennies, en France notamment. Cette prédominance était partiellement due à la chute du nazisme. En effet, la défaite de la Wehrmacht est en partie due à l'Armée Rouge, qui se présente comme libératrice de l'est de l'Europe. Dès lors, le marxisme, appuyé par la réussite électorale du Parti communiste, se répand partout. Il est notamment très présent dans l'université française. L'école la plus prestigieuse, l'ENS, était imprégnée par un courant d'idées marxistes (Althusser, grand exégète français de la pensée marxiste).

Dans la jeunesse de Marx, l'éducation était marquée par l'hégélianisme. Cette philosophie considère que l'homme peut parvenir au savoir absolu et rendre compte intégralement de la réalité par la pensée et l'esprit de système. Hegel va, au nom de son système, s'attaquer à la théorie de Newton qui démontre la présence d'une planète inconnue et invisible depuis la Terre. Cette planète a ensuite été découverte au télescope, annihilant ainsi la prétention hégélienne. A partir de ce moment, la philosophie sera définitivement séparée de la science.

C'est donc dans ce cadre que le jeune Marx a étudié à l'université, où il a subi l'hégémonie de l'hégélianisme, duquel il s'est arraché en écrivant  L'idéologie allemande, qui a été alors le moyen le plus puissant de commencer à diffuser ses idées. Avec l'aide de son ami Engels, lui-même d'extraction bourgeoise, il défendra les intérêts du prolétariat.

Marx termine finalement sa vie dans la maladie et la misère, comme le montre l'extrait de l'opéra La Bohème de Puccini: homme pauvre, vivant dans une pièce sous les combles (ganté de mitaines pour se protéger du froid).

Nous remercions vivement Monsieur Voisin pour sa présentation qui nous a permis de mieux comprendre le film documentaire Le jeune Karl Marx. Le film était très riche, intéressant: il a à la fois bien illustré le désir de changer le monde de Marx, et a également permis de comprendre le contexte particulier de l'écriture du Manifeste du Parti communiste.

Pierre Chauris (TS3)

Karl Marx topaktuell?

Wie kann ein so grosser und bekannter Philosoph das Thema eines Filmes werden? Wie ist Karl Marx, eine der grössten Figuren der Philosophie, von der Gesellschaftsfrage zu einem kulturellen Ereignis übergegangen?

Um diese Frage zu beantworten, werden wir in der Zeit progressiv zurückkehren. Am 10. Mai 1981 wird François Mitterrand, Vorsitzender der sozialistischen Partei, Präsident der französischen Republik. Er ist der erste linkspolitische Präsident in der 5. Republik. Um zu gewinnen, brauchte François Mitterrand eine Union der Sozialisten (PS) und Kommunisten (PCF). Der Preis dafür  war aber für die Kommunisten der Verzicht auf die wichtigsten Ideen des Marxismus: der Klassenkampf und die Diktatur des Proletariats. Diese zwei Prinzipien klingen wie aktivistische Begriffe, obwohl sie grundsätzlich zum Marxismus gehören.

Zur Zeit von Karl Marx' Studium in Bonn dominierte der deutsche Idealismus von Hegel. In den sechziger und siebziger Jahren lag der Marxismus im Intellektuellenkreis in Frankreich im Trend. Deswegen war die Elite der Intellektuellen, so wie die Lehrer der "Ecole Normale Supérieure", und vor allem Althusser, der am stärksten marxistisch geprägt war, von der Entscheidung der PCF überrascht. Althusser hat das Kapital von Marx gelesen und in seinem Buch Das Kapital lesen dazu Erklärungen gegeben.

Aber vielleicht können wir diesen Film als Beweis dafür nehmen, dass der Marxismus nicht nur eine kulturelle Unterhaltung ist, sondern auch seit den Finanzkrisen wieder aktuell wird, nicht nur für die Politiker und die "Elite der Intellektuellen", sondern für alle Menschen.

François Dugourd (TS3)