Arts Plastiques

L’exposition Joan Fontcuberta  par La direction le 2014-11-27

L’exposition Joan Fontcuberta par Chloé Monnatte, TL1

vendredi 31 janvier 2014 par Philippe Gombart

Exposition Joan Fontcuberta à la Maison Européenne de la Photographie de la Ville de Paris

 

I – Quelques éléments biographiques : un photographe contemporain

Né dans les années 1950 en Espagne et d’origine catalane, Fontcuberta a grandi sous la dictature franquiste, et avec elle la censure et la falsification de l’information. Diplômé en science de l’information, il obtient en 1998 le prix national de la photographie. Théoricien, critique, historien et professeur (à Cambridge notamment), il questionne dans son travail toutes les formes de prétendue vérité.

II – L’univers de Fontcuberta

Comme nous l’avons dit, Fontcuberta est photographe. Mais en quoi consiste son travail ? Le but de son œuvre est de nous faire réfléchir sur le grand thème de la vérité : la photographie, présentée comme art du réel, représente-t-elle aussi bien qu’on le pense la réalité dans ses moindres détails, sans aucun mensonge, ou falsification ?
C’est ce à quoi le photographe s’est attaché. Le camouflage : camouflage de la vérité, de la réalité, de la photographie en elle-même. Il utilise des outils informatiques pour retravailler ses images, comme le photomontage, ou encore le découpage et la falsification pour voiler la réalité.

III – Comment j’ai vécu l’exposition ?

Ne vous y méprenez pas, ce n’est pas parce que Fontcuberta retravaille ses images qu’elles ne sont pas réalistes. J’en ai moi-même fait l’expérience : dès la première seconde où j’ai vu la première photographie, j’y ai cru. Son œuvre est d’une crédibilité époustouflante, même si cela dépasse totalement la raison, la photographie nous convainc des faits qui sont relatés dans des petits textes à côté des photographies. Les arguments sont très convaincants, d’une précision, d’une logique et d’une pertinence scientifique absolument incroyables. La photographie vient prouver les faits relatés, ce qui finit de nous convaincre, je dirais même de nous persuader tant l’étonnement et la surprise nous envahissent. En clair, les apparences sont parfois trompeuses, mais ces apparences sont, à l’évidence, très convaincantes.

Chloé Monnatte TL1, le 31 janvier 2014

P.-S.

Même si je connais bien l’œuvre de Fontcuberta - pour avoir à l’enseigner - je dois avouer que j’ai bien failli me faire abuser (et amuser) par l’une des séries exposées à la Maison Européenne de la Photographie ! Fontcuberta recherche un spectateur vigilant, attentif, prêt à remettre en question toutes les informations qu’il reçoit... Faites-en l’expérience, vous ne le regretterez pas !
Philippe Gombart

 

Portfolio

J. Fontcuberta - Herbarium J. Fontcuberta - Sputnik J. Fontcuberta - Fauna