Lettres

Le mot de l'Équipe  par Elisa Franzon le 2015-09-18

L'équipe de Lettres du lycée International François 1er accompagnera les élèves vers une meilleure maîtrise du langage, une organisation cohérente de la pensée, l’acquisition d’un vrai bagage culturel – cela dans une double finalité sur laquelle nous souhaitons insister.

1 - Bien sûr, la meilleure réussite au baccalauréat. Les élèves ont en Seconde et en première des objets d’étude (cf  le document de synthèse des instructions officielles), lesquels se complètent pour permettre au candidat d’optimiser ses résultats pour une épreuve « anticipée » -préparée donc en deux ans et non en trois. Pour mémoire il s’agit en fin de première d’un sujet d’écrit riche, avec un ensemble de textes à dominer synthétiquement puis trois sujets au choix (dissertation, commentaire, écriture d’invention). L’épreuve orale est également exigeante, avec une partie d’analyse suivie d’un entretien. Ajoutons encore qu’en Terminale littéraire une épreuve spécifique est encore proposée, cette fois sur programme d’œuvres.

            Chacun comprendra que ces évaluations ne s’improvisent pas : les professeurs du lycée ont donc à cœur de favoriser un heureux parcours sur deux ans. Tous les élèves de Seconde auront été initiés aux trois exercices du baccalauréat, ceux de Première bénéficieront d’un examen blanc écrit et oral. L’ensemble des classes peut aussi tirer grand profit de dispositifs complémentaires (sorties théâtrales, activités culturelles). Enfin, la lecture personnelle est obligatoire, évaluée à l’examen, essentielle pour un bagage culturel : elle sera encouragée et conjuguée au plaisir de découvrir et d’apprendre.

            Rappelons que cet effort est souvent rétribué : nos élèves obtiennent souvent de meilleures mentions grâce aux épreuves littéraires, réussissent mieux dans les autres disciplines du lycée, développent des aptitudes précieuses pour leur formation supérieure. Les candidats entrent en Terminale avec un confort certain, et les notes du bac français sont regardées de près dès qu’on demande une classe préparatoire.

2- Nous inviterons cependant nos classes à dépasser le seul objectif du baccalauréat, et même le seul domaine des études. Bien penser, bien s’exprimer, s’être ouvert aux champs multiples du savoir et de la société, disposer d’outils pour remettre en perspective une actualité chargée, c’est mieux vivre. Savoir apprécier le meilleur de l’intelligence et l’émotion des œuvres, accroître son sens critique et ses ressources sensibles, développer une belle curiosité intellectuelle, c’est encore mieux vivre.