Mathématiques

Remise des Prix en Mathématiques  par Michel Jeuffroy le 2017-05-22

Mardi 19 Mai 2017 a eu lieu la remise des prix du Lycée pour tous les élèves ayant participé aux différents concours mathématiques organisés par le Lycée.

M. Le proviseur est venu féliciter personnellement les récipiendaires.

Voici quelques photos pour l'occasion :

Lauréats du concours Kangourou

Lauréats des énigmes mathématiques

Lauréats des Olympiades de Mathématiques

 

 

 

Les mathématiques en série L   par rev le 2016-03-11

Les mathématiques en série L : un choix (*) porteur !

Une communication de Mme Florence MARTIN 
 

Cet enseignement (**) a pour but de donner à chaque élève la culture mathématique indispensable pour sa vie de citoyen et les bases nécessaires à son projet de poursuite d'études.

Le programme de la série L permet en effet l'acquisition d'un bagage mathématique qui favorise une adaptation aux différents cursus accessibles à ces bacheliers.

L'apprentissage des mathématiques cultive des compétences qui facilitent la formation tout au long de la vie.

Très prisée dans l’enseignement supérieur, la spécialité mathématiques est fortement recommandée en sciences humaines et en sciences sociales, domaines dans lesquels les modèles mathématiques et la simulation sont devenus des outils courants d’analyse et de prévision.

Difficile aussi d'échapper aux mathématiques lorsque l'on se dirige vers le commerce, la gestion, les concours administratifs, l’enseignement (professorat des écoles). Exigées dans certaines écoles, les mathématiques sont vivement conseillées en LEA, en géographie, en sociologie, en psychologie ou… en philosophie. En cas de recrutement sur dossier (notamment en classe préparatoire, mais pas seulement), à niveau égal, la spécialité mathématiques permet souvent de faire la différence, les titulaires de ce baccalauréat étant en outre peu nombreux à l'échelle nationale.

Avec trois heures hebdomadaires en Première et quatre en Terminale, les élèves disposent du temps nécessaire pour mener une réflexion approfondie et s’approprier les contenus et les méthodes du programme (***).

Autant de raisons intellectuelles et « comptables » qui militent en faveur de cet enseignement, au terme duquel l’élève obtiendra un baccalauréat équilibré, recherché et aux débouchés avérés.

(*) En entrant en Première L, les élèves doivent obligatoirement choisir un enseignement de spécialité parmi : arts : arts plastiques ou musique (5 h), langues et cultures de l'antiquité : latin ou grec (3 h), LV3 (3 h), LV1 ou LV2 approfondie (3 h)(réservé aux très bons élèves, il ne s'agit pas d'un soutien), mathématiques (4 h), droit et grands enjeux du monde contemporain (3 h).

(**) Il est à noter que cet enseignement ne peut donner lieu qu'à une épreuve de spécialité : il ne peut donc pas être présenté en épreuve facultative au baccalauréat. L’épreuve , coefficient 4 , durée de 3 heures, a lieu en fin de Terminale, et est commune avec celle de la série ES obligatoire.

(***) Le programme de Première comporte : second degré, dérivation, fonctions de référence, pourcentages d'évolution, suites, statistiques et probabilités (loi binomiale, échantillonnage), algorithmique et logique.

En Terminale, on retrouve algorithmique et logique, approfondissement sur les suites, fonctions exponentielle et logarithme, continuité, convexité, intégration, calcul de primitives, probabilités (conditionnement, loi normale, estimation et intervalle de fluctuation).

À noter : en Première comme en Terminale, le programme de L spécialité est identique à celui de ES obligatoire.

F MARTIN