PSP#Controverses

Alexandre Schütz (T11) - Algérie: quelle mémoire?  par Francois Rubellin le 2021-03-04

https://www.courrierinternational.com/sites/ci_master/files/styles/image_original_1280/public/assets/images/stora_1.jpg?itok=bi65RoE1

Cent-cinquante-sixième contribution PSP#Controverses: si loin... si proches? Tant spatialement que temporellement, France et Algérie, et plus particulièrement la guerre qui permis l'indépendance de la seconde contre la première, paraissent à la fois éloignées et proches. Eloignées, car la guerre d'Algérie est désormais vieille de plus d'un demi-siècle d'une part, et car France et Algérie se sont éloignées l'une de l'autre d'autre part. Proches, car cette guerre reste dans les mémoires (la génération de ceux qui l'ont connue, désormais octo- ou nonagénaire, est toujours de ce monde) d'une part, et car les deux pays sont - forcément - toujours géographiquement et culturellement proches. C'est animé d'un désir de mieux cerner les multiples facettes du couple franco-algérien et de la mémoire commune aux deux nations que le Président Macron commanda à l'historien Benjamin Stora un rapport sur "Les questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d'Algérie", rapport de 160 pages remis par son auteur à Emmanuel Macron le 20 janvier 2021. Alors, la colonisation et la guerre d'Algérie, un passé... qui ne passe pas? Sur ce sujet comme sur d'autres, le recul, tant historique que géographique (quid d'une comparaison avec les rapports entre Japon et Corée du Sud par exemple?) est tout sauf superflu et inintéressant.

Alexandre SCHÜTZ (Terminale 11 SID) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre Benjamin Stora lui-même via des extraits de son rapport, le doctorant Paul Max Morin (CEVIPOF) et l'historien de l'Asie orientale Lionel Babicz (INALCO-Sydney) via des morceaux choisis et deux tribunes publiés par Le Monde les 20 et 22 janvier 2021.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane