• Bienvenue à tous

    sur le site internet de votre lycée

Les 1ères L2 découvrent


"Singing in the Rain la célèbre Comédie Musicale,  a resurgi du passé, sans une ride, mardi 5 Décembre 2017, au Grand Palais, pour le plus grand plaisir de nos 1ères L2. 

Grâce à un projet pédagogique rédigé par leur professeur d'anglais, incluant les TPE Anglais/Musique, nous avons bénéficié de places à un prix très réduit, et fort bien situées. Le spectacle était intégralement en anglais, surtitré en Français, et un orchestre exceptionnel accompagnait chants et danses.

Ainsi 30 élèves ont pu se régaler devant un spectacle de grande qualité, d'un professionnalisme sans faille. Pour un grand nombre d'entre eux, c'était leur première comédie musicale, et ils ont été conquis par ce programme haut en couleurs, très dynamique, et  culturellement très intéressant: le passage historique du cinéma muet au cinéma parlant  et les réticences devant ce progrès technologique! Cette idée perdure! N'accueillons nous pas le changement nous aussi avec une certaine méfiance? 

Nos jeunes spectateurs ont aussi retenu le message suivant, comme Shakespeare l'avait si bien formulé:  "Beauty is only skin deep" et "All that glitters is not gold!"

Les costumes sont extraordinaires et  les danses d'une qualité époustouflante!

L’histoire se déroule à Hollywood, à la fin de l’ère du cinéma muet.

VOICI LE SYNOPSIS: 

D’origine modeste, Don Lockwood ancien danseur, musicien et cascadeur est devenu une star du cinéma muet. A son grand dam, Lina Lamont, son insipide et antipathique partenaire, est persuadée qu’ils forment un couple à la ville comme à l’écran. Alors que Le Chanteur de Jazz, le tout premier film parlant, connaît un succès fulgurant, le directeur du studio R.F Simpson n’a d’autre choix que de convertir le nouveau film du duo Lockwood / Lamont. L’équipe de production est confrontée à de nombreuses difficultés, notamment l’insupportable voix de crécelle de Lina Lamont.

Le meilleur ami de Don Lockwood, Cosmo Brown, a l’idée d’engager Kathy Selden pour doubler la voix de Lina et de transformer The Dueling Cavalier en comédie musicale intitulée The Dancing Cavalier. Entre-temps, Don tombe amoureux de Kathy. Lina découvre leur idylle naissante et, furieuse, exige qu’à l’avenir Kathy continue de jouer les doublures et demeure pour toujours dans l’anonymat. Cette idée révolte Simpson, mais il n’a d’autre choix que d’accepter, tout comme Kathy, liée au studio par contrat.

La première de The Dancing Cavalier est un triomphe. Le public conquis réclame une chanson de Lina. Don et Cosmo décident d’improviser : ils proposent à Lina de chanter en playback pendant que Kathy, dissimulée derrière le rideau, crée l’illusion en chantant en simultané dans un second micro. Lina commence à « chanter », Don, Cosmo et Simpson remontent le rideau derrière elle…"

C. Damron, A. Ampe et C. Humblot: entretien


Catharine DAMRON, doctorante à SciencesPo.-CERI, était au lycée mercredi 15 novembre 2017 pour une intervention devant les élèves de PSP sous la forme variée et interactive d'une présentation

La politique américaine avec le Moyen-Orient au XXIe siècle: à l'heure de la guerre contre la terreur, l'ennemi de mon ennemi est-il mon ami?

suivie d'un entretien avec Ambre Ampe (TS2) et Camille Humblot (TES1) ici retranscrits. Le lycée remercie chaleureusement son invitée pour le temps et le travail consacrés, ainsi que pour la bibliographie ici consultable en complément à son intervention.

Les BCPST et les agricultures de demain


Les BCPST à la découverte des agricultures de demain.

Comment concilier l’alimentation d’une population croissante tout en préservant l’environnement ? Le sol, en particulier, constitue un écosystème complexe, très long à se mettre en place et donc non renouvelable à l’échelle des vies humaines. Les BCPST ont pu appréhender deux visions différentes de pratiques agricoles pour « produire mieux », tant en terme de qualité du produit, qu’en terme de protection de l’environnement.

Sur l’invitation de M. Denis OULES, président de Pôle Sud Paris (1), les élèves de BCPST1 et BCPST2 ont assisté mardi 17 octobre à l’INSEAD à une soirée de conférences intitulée : La pédologie : source d’innovations pour l’agriculture et d’emplois pour le Grand GÂTINAIS ? Ces conférences réunissaient des chercheurs de différents organismes (INRA, IRSTEA), des exploitants agricoles, des représentants de laboratoire d’analyse ou d’entreprises. L’objectif était de montrer comment de nouveaux dispositifs technologiques permettent une meilleure connaissance des sols et pourraient permettre le développement d’une agriculture de précision, permettant de limiter les apports d’engrais au strict nécessaire par exemple, en fonction du type de plante, du type de sol etc. Nous remercions chaleureusement M. OULES de nous avoir associés à cet événement.

Le mercredi 18 octobre, les élèves ont été reçus très chaleureusement par M. Gérard PERROT, permaculteur à Thomery, à la ferme des Longs sillons (2). La permaculture se veut la plus respectueuse possible des écosystèmes et le travail agricole se fait donc sans affecter la structure du sol et ses êtres vivants (pas de labour, pas d’engrais chimiques, pas de pesticides). La production agricole se veut durable et économe (limitation de l’utilisation de carburant, création de mare pour l’arrosage…). La permaculture, c’est également une éthique de vie. Une autre façon de consommer par exemple. Les produits de cette ferme sont ainsi tous vendus sur des circuits courts (ruche en particulier (3)). La permaculture, c’est aussi le partage. Ici un partage de connaissances et de valeurs, aussi nous remercions chaleureusement M. PERROT pour l’après-midi permaculturelle qu’il nous a accordée.

(1) http://www.polesudparis.fr/qui-sommes-nous

(2) https://www.lafermedeslongssillons.com/

(3) https://laruchequiditoui.fr/fr/assemblies/903

Planches plates et buttes forestières.

 

 

Buttes maraîchères en cours de préparation.