PSP#Controverses

Pierre Saudubray (1ère 9) - Sissi impera... tor?  par Francois Rubellin le 2021-02-08

Résultat de recherche d'images pour "elysee officiel rencontre sissi macron"

Cent cinquante-quatrième contribution PSP#Controverses: de deux maux, il faut choisir le moindre. Tel semble être l'adage de la politique étrangère en général, européenne notamment, française en particulier, à l'égard des Etats du monde arabe tout spécialement. Alors qu'il y a tout juste dix ans, le printemps arabe de 2011 était synonyme d'espoir pour des peuples pour lesquels la démocratie demeurait un mirage ou un fantasme éternel, la situation de ces mêmes Etats oscille toujours entre dictatures laïco-militaires, théocraties insécularisables et guerres civiles, chaudes ou froides. A l'instar de la "Détente" d'il y a cinquante ans, c'est la "Realpolitik" qui semble être le maître-mot des diplomaties occidentales. A cet égard, l'Egypte néo-nasserienne du président Al-Sissi profite de son image de rempart contre l'islamisme des Frères musulmans, brièvement au pouvoir après la chute du président Moubarak avant d'être chassés du pouvoir par le même général Sissi, devenu président d'un Etat à nouveau tout sauf respectueux des droits humains et des libertés. Faut-il, ou ne faut-il pas, légitimer et parler à l'autocrate égyptien? Telle est la question.

Pierre SAUDUBRAY (Première 9 SIA) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre entre un premier collectif d'eurodéputés mené par Mounir Satouri, un deuxième de très nombreuses personnalités de tous horizons dont Rony Brauman, et Kenneth Roth, directeur exécutif de Human Rights Watch, via trois tribunes publiées par Le Monde les 3, 5 et 7 décembre 2020.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Bernardo Monteiro (1ère 9) - Eternel Maradona?  par Francois Rubellin le 2021-01-26

https://www.sofoot.com/IMG/img_580_380_center_articles-491864.jpg

Cent cinquante-troisième contribution PSP#Controverses: tout juste sexagénaire, Diego Armando Maradona tirait sa révérence - sans que son décès prématuré puisse être imputé à la pandémie mondiale Covid. Survivant, miraculé, El Pibe de Oro l'était à plus d'un titre. Miraculeux, également. L'émotion suscitée par son décès, de Buenos Aires en Argentine, sa patrie d'origine, à Naples en Campanie, sa patrie d'adoption, atteste de ce que Maradona était évidemment plus qu'un simple joueur de football, l'un des plus talentueux de sa génération, voire de l'histoire de ce sport. De quoi, donc, Diego est-il le nom?

Bernardo MONTEIRO (Première 9 SIA) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre le sociologue Denis Merklen, le romancier et cinéaste Roberto Saviano et l'universitaire du sport Maxime Travert via trois tribunes publiées par Le Monde les 27 novembre et 5 décembre 2020.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Rhode Mbuyi Kabamba (1ère 4) - H2, l'avenir?  par Francois Rubellin le 2021-01-05

https://www.h2-mobile.fr/img/post-h2/hydrogen-corridor_100220.jpg

Cent cinquante-deuxième contribution PSP#Controverses: essence, diesel, hybride, électrique, gpl... l'horizon motorisé du XXIe siècle paraît médiatiquement limité à ce quintette énergétique, les uns présentés comme obsolètes et polluants, les autres comme innovants et propres. Est-ce si sûr? Et, surtout, quid de l'Hydrogène, parent pauvre de la communication tant publique que privée? N'est-ce pas là, peut-être, que se trouve l'eldorado énergétique, pour une France notamment qui, comme le claironnaient il y a près d'un demi-siècle les années 1970 giscardiennes, "n'a pas de pétrole, mais des idées"?

Rhode MBUYI KABAMBA (1ère 4 SEA) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre Fabio Ferrari (Association française de l'hydrogène et de la pile à combustible), trois enseignantes-chercheuses de Grenoble-Ecole de Management, Cédric Philibert (IFRI) et Nicolas Mazzucchi (FRS) via quatre tribunes publiées par Le Monde les 4 septembre et 30 octobre 2020.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Valentin Grangier (1ère 4) - USA 2020: pourquoi?  par Francois Rubellin le 2021-01-04

L'âne démocrate et l'éléphant républicain | Road trip aux USA

Cent cinquante-et-unième contribution PSP#Controverses: derrière l'éléphant républicain contre l'âne démocrate, les campagnes contre les villes? Les perdants contre les gagnants de la mondialisation? Les "somewhere" contre les "anywhere", pour parler comme le politologue du moment Michael Goodhart? Oui... mais pas seulement. A quelques semaines de l'investiture du nouveau président Joe Biden, se pencher sur les facteurs de son élection et ceux de la défaite du président sortant Donald Trump peut s'avérer riche d'enseignements.

Valentin GRANGIER (1ère 4 SEA) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre l'avocat Robert Malley (Crisis Group), l'équipe du géographe Jacques Lévy (chaire intelligence spatiale de l'université des Hauts-de-France), Emmanuel Rivière (Kantar France) et l'économiste Julia Cagé (SciencesPo.) via quatre tribunes publiés par Le Monde les 7 et 10 novembre 2020.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

PSP#Controverses 101 à 150 - le recueil!  par Francois Rubellin le 2021-02-01

Dix mois, trente-six auteurs, cinquante textes, près de cinq-cents pages: c'est peu dire que les sciencespistes PSP ont à nouveau répondu présent-e-s à l'appel à contributions reconduit il y a moins d'un an, dans la foulée du premier puis du deuxième volume dont ils ont su se montrer d'irréprochables héritiers. Mars 2020 - décembre 2020, dix mois donc, ceux du monde de la crise sanitaire synonyme de bouleversements dont le confinement et l'éloignement physique - et physique seul - ne sont pas les moindres symptômes. Dix mois qui ont vu se succéder les débats, échanges, en un mot controverses dont les élèves apprentis journalistes et politistes PSP vous ont résumé la teneur avec leur sensibilité, parti pris parfois, sectarisme jamais, à partir de tribunes et entretiens publiés par Le Monde. Ces cinquante textes exigeants sont désormais rassemblés dans un troisième ouvrage préfacé par notre amie Marianne Tomi (Académie des Sciences Morales et Politiques) - suivre ce lien. Chaque auteur-e s'en verra remettre un exemplaire ce mercredi 3 février à 16h30 à l'issue de la rencontre avec l'influenceur Arthur Sauzé.

Ouvrage en vente au secrétariat de direction du lycée - 7 €

Kahina Djeddi (Terminale 3) - Privilège blanc?  par Francois Rubellin le 2020-12-18

Jeu De Plateau échec Et Mat - Photo gratuite sur Pixabay

Cent-cinquantième contribution PSP#Controverses: après le déboulonnage des statues (controverse 146), la dénonciation et l'abolition du "privilège blanc"? Dans la foulée des études essentialistes en vogue de l'autre côté de l'Atlantique, de plus en plus nombreux sont les universitaires, essayistes et politiques occidentaux à pointer du doigt - de la plume - la permanence d'un (réel ou prétendu) privilège dermique, qui a conféré et confère à celui qui en bénéficie (les "blancs", donc) un avantage, politique, économique, social, éducatif... telle une nouvelle Bastille à prendre, d'éternels privilèges à abolir. Alors, le "privilège blanc", réalité ou fantasme? Et sa dénonciation, juste cause ou ultime avatar d'une essentialisation et d'une racialisation devenue obsessionnelle des êtres humains et des sociétés?

Kahina DJEDDI (Terminale 3 SEA) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre la romancière Cloé Korman, la sociologue Claire Cosquer, l'ambassadeur itinérant du Sénégal Fodé Sylla et l'historienne Aurélia Michel via quatre tribunes publiées par Le Monde les 16, 17 juin et 6 septembre 2020.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Aurore Moreno (Tle 11) - Trump, quelle économie?  par Francois Rubellin le 2020-12-17

Wall Street finit proche de l'équilibre après une semaine riche en  résultats - Le Point

Cent quarante-neuvième contribution PSP#Controverses: le trumpisme, populisme politique mais... réussite économique? Indépendamment de la crise sanitaire Covid-19 de l'avis de tous calamiteusement gérée par son administration, le bilan économique des quatre années du mandat de Donald Trump est - était? - considéré comme positif par bon nombre d'analystes ainsi que, bien sûr, par l'ex-président candidat malheureux à sa propre succession, au point d'être son principal - le seul? - argument de campagne contre Joe Biden. Qu'en est-il? Y a-t-il réellement eu un "effet Trump", une "méthode Trump", un "succès Trump"?

Aurore MORENO (Terminale 11 SID) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre l'avocat Gianmarco Monsellato, l'économiste Nicolas Goetzmann, la politiste Elvire Fabry et le professeur en management Robert Bell via quatre tribunes publiées par Le Monde le 23 octobre 2020.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Léa Boron (Terminale 3) - Oraux misogynes?  par Francois Rubellin le 2020-12-16

Réarmer le langage avec Bertrand Périer et Philippe Blanchet

Cent quarante-huitième contribution PSP#Controverses: paradoxal? Alors que Polymnie - une femme donc - est la muse de l'éloquence et de la rhétorique dans la mythologie (nos racines communes, quelque part), les femmes sont encore et toujours considérée- à tort ou à raison? - comme moins performantes, plus faibles que les hommes lors des oraux d'admission aux grandes écoles. L'annulation de ces derniers a ainsi vu augmenter le nombre et le pourcentage de candidates admises à cette exception française que sont ces institutions: ont eu lieu les seules épreuves écrites, synonymes pour beaucoup d'excellence académique certes, mais pas ou peu de personnalité et d'énergie, qualités que les mêmes jugent souvent masculines... Alors, les filles et les oraux, victimes... ou victimisées?

Léa BORON (Terminale 3 SEA) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre Loriane Lafont (doctorante en littérature, auteure de Misère et décadence des grandes écoles) et Claudia Senik (économiste, PSE) via deux tribunes publiées par Le Monde le 7 septembre 2020.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Elsa Annani (Terminale 1) - Liban, 4 août 2020  par Francois Rubellin le 2020-12-15

Pourquoi l'explosion à Beyrouth ressemble-t-elle à un champignon nucléaire?  | Agence Science-Presse

Cent quarante-septième contribution PSP#Controverses: 4 août 2020. Cette journée estivale est appelée à marquer durablement la mémoire collective des habitants de Beyrouth comme le paysage de la capitale du Liban. L'explosion que certains ont comparée à celle de la bombe d'Hiroshima a laissé la ville, habituée aux drames et à la résilience, dans un état de chaos et d'incompréhension. La France, qui il y a tout juste cent ans se voyait confier Liban et Syrie comme "mandats" par la SDN, est la première nation à s'être penchée au chevet de sa petite cousine proche-orientale. Le discours qu'est allé y prononcer Emmanuel Macron, d'une grande dureté pour la classe dirigeante du pays, fut accueilli sur place par un mélange d'approbation et résignation. Quelles leçons, donc, tirer du 4 août 2020?

Elsa ANNANI (Terminale 1 SEA) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre Chloé Attar (doctorante en Histoire, Cambridge), Alain Bifani (ex-directeur général du ministère des finances libanais), Ange Ansour (Ecole de la Recherche-Savanturiers) et Jean-Christophe Beberre (ex-directeur de la Mission laïque française), et Joëlle Abi-Rached (Medialab SciencesPo.) via trois tribunes et un entretien publiés par Le Monde les 1er septembre et 29 août 2020.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Rémi Toitot (1ère 11) - Déboulonner Colbert?  par Francois Rubellin le 2020-12-14

https://la1ere.francetvinfo.fr/image/MCYa1Zp1QsuOv3GdSODwRJFEuKw/600x790/outremer/2020/06/23/5ef2579e46555_aec6340a-560d-4bad-98fa-e2ce1bc54a83-1407014.jpg

Cent quarante-sixième contribution PSP#Controverses: déboulonner Colbert? Débaptiser rues et lycées portant son nom? L'été 2020 fut en proie, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni puis en France, à une frénésie que d'aucuns qualifièrent de révisionniste, inculte et haineuse, d'autres de juste et réparatrice. Dernier avatar de la "cancel culture", le déboulonnage de statues de figures de l'Histoire (re)découvertes comme porteuses d'une part d'ombre (esclavagisme et traite atlantique en tête), le déboulonnage de statues a marqué l'année 2020. Comment analyser ce phénomène? L'enfer est-il, décidément, pavé de bonnes intentions?

Rémi TOITOT (Première 11 SID) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre Jean-Marc Ayrault (ancien Premier ministre, président de la Fondation pour la mémoire de l'esclavage), un collectif d'historiens dont Mona Ozouf, Jean-Noël Jeanneney et Maurice Sartre, l'historienne Sue Peabody et l'historien Jacob Soll (tous deux de la côte ouest des Etats-Unis) via quatre tribunes publiées par Le Monde les 13, 19, 24 juin et 2 juillet 2020.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane