PSP#Controverses

N. Miandrisoa (1ère 3) - Oeconomia, quo vadis?  par Francois Rubellin le 2020-03-24

Résultat de recherche d'images pour "angus deaton"

Cent-quatrième contribution PSP#Controverses: certes, "plus rien ne sera jamais comme avant"... et le cataclysme financier déjà acté par l'effondrement des places boursières mondiales en attendant celui déjà en cours de l'économie réelle peuvent laisser penser que tout ce qui a pu être dit et proposé il y a encore quelques semaines est périmé, nul et non avenu. L'avenir dira en effet quelles seront les bases de la refondation de l'économie mondiale terrassée par le Covid-19. Pour autant, n'est-ce pas justement le moment de prendre du recul et, si tant est que la chose soit possible, de réfléchir sereinement à ce que peuvent et doivent être les priorités d'un monde déjà malade avant le printemps 2020?

Narindra MIANDRISOA (1ère 3 SEA) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre le Prix Nobel d'Economie 2015 Angus Deaton, l'ancien secrétaire d'Etat au Trésor de Bill Clinton et professeur émérite à Harvard Lawrence H. Summers, et l'économiste spécialiste de l'Afrique Célestin Monga via trois tribunes publiées par Le Monde le 27 décembre 2019.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Aurore Moréno (1ère 11) - Enfants: quels droits?  par Francois Rubellin le 2020-03-23

Résultat de recherche d'images pour "convention internationale des droits de l'enfance"

Cent-troisième contribution PSP#Controverses: il est un autre trentième anniversaire que celui de la chute du Mur de berlin qui fut célébré en novembre 2019... mais beaucoup plus discrètement, pour ne pas dire dans l'anonymat et l'indifférence. En novembre 1989 fut en effet rédigée et promulguée la Convention internationale des droits de l'enfant. L'heure était alors aux bonnes résolutions et, dans un contexte de guerre froide finissant, à un relatif optimisme. Trente ans plus tard, qu'en est-il? La totale mondialisation enfantée par ces décennies, les crises et désillusions du "nouvel ordre mondial" n'ont pas été que synonymes de promotion des droits de l'enfant. Alors, faut-il, en ce contexte sanitaire de toutes les incertitudes de surcroît, espérer ou désespérer?

Aurore MORENO (1ère 11 SID) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre Antoine Durrleman (Cour des comptes et Centre d'action sociale protestant) et Louis Gallois (PSA et Fédération des acteurs de la solidarité), Claire Brisset (journaliste défenseure ders droits de l'enfant) et Jean-Pierre Rosenczveig (magistrat honoraire), et Georges Lefebvre (Fondation pour l'enfance) via trois tribunes publiées par Le Monde les 18, 19 et 20 novembre 2019.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Elias Kohn (1ère 1) - Black Friday: quel sens?  par Francois Rubellin le 2020-03-16

Résultat de recherche d'images pour "bosch invidia"

Cent-deuxième contribution PSP#Controverses: la crise sanitaire que connaît la France - l'Occident plus généralement - bouleverse les habitudes et remet en question nos modes de vie. A ce titre, la frénésie consumériste propre aux sociétés occidentales se trouve, elle aussi, confinée. Est-ce si sûr... et durable? S'il est bien un phénomène qui incarne les excès et les mutations de 'l'homo consumans", c'est bien le "Black Friday" de novembre. Comment comprendre et analyser ce phénomène états-unien devenu quasiment planétaire?

Elias KOHN (1ère 1 SEA) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre Valérie Guillard (Dauphine), Razmig Keucheyan (Bordeaux) et le controversé startupeur Ismaël Ould via trois tribunes publiées par Le Monde les 26, 28 et 29 novembre 2019.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Kléa Varvoglis (1ère 9) - Iran-USA: la guerre (2)?  par Francois Rubellin le 2020-03-10

Résultat de recherche d'images pour "qassem soleimani"

Cent-unième contribution PSP#Controverses: qui se souvient, deux mois seulement après la mort du général iranien Soleimani, de la crise entre des Etats-Unis responsables de l'événement et un Iran criant vengeance? La plupart des analystes prophétisèrent alors une guerre imminente entre les deux nations, ennemies irréductibles depuis plus de quarante ans maintenant. C'est davantage en tant que deuxième foyer mondial du Coronavirus que l'Iran occupe le devant de la scène médiatique... Faut-il pour autant minimiser les risques d'un conflit armé entre Washington et Téhéran?

Kléa VARVOGLIS (1ère 9 SIA) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre James P. Rubin (conseiller stratégique et ancien assistant de Bill Clinton), Bernard Guetta (journaliste et député européen, Prix Albert-Londres 1981) et Robert Malley (président de International Crisis Group) via trois tribunes publiées par Le Monde les 8 et 14 janvier 2020. On pourra également relire avec profit la Controverse 67 de Gustave Mounier sur le même sujet, publiée le 10 octobre dernier.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Héloïse Combe (1ère 8) - Gare du Nord... 2024?  par Francois Rubellin le 2020-03-06

Résultat de recherche d'images pour "gare du nord projet 2024"

Centième contribution PSP#Controverses: les prochains Jeux Olympiques parisiens - horizon 2024 - suscitent espoirs... et inquiétudes. Les innombrables projets plus ou moins pharaoniques se succèdent, relançant pour les uns le jusque là assoupi Grand Paris, prévoyant pour les autres une refonte globale des infrastructures parisiennes intra-muros. A ce double titre, la proposition lauréate de l'appel d'offres du cabinet d'architectes Valode & Pistre pour l'emblématique Gare du Nord divise et crée la controverse. Alors, pour ou contre Gare du Nord 2024?

Héloïse COMBE (1ère 8) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre Claude Solard (SNCF), les architectes Valode et Pistre lauréats du projet et les élus parisiens Alexandra Cordebard et Jean-Louis Missaka via trois tribunes publiées par Le Monde les 3 et 16 septembre, et 1er octobre 2019.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Aurélie Madelenat (1ère 9) - COP25: et après?  par Francois Rubellin le 2020-02-26

Résultat de recherche d'images pour "cop25 logo png"

Quatre-vingt-dix-neuvième contribution PSP#Controverses: annus horribilis, 2019 le fut indéniablement pour la planète. Entre incendies brésiliens et australiens, cataclysmes plus lents mais tout aussi réels (montée des eaux et fonte des glaces), rapports du GIEC toujours plus alarmants, les motifs d'inquiétude sont légion. C'est dans ce contexte de toutes les menaces que s'est tenue la dernière COP25, non pas au Chili pour cause de troubles sociaux et politiques, mais à Madrid. Alors, et comme le proclame la COP elle-même: "time for action"?

Aurélie MADELENAT (1ère 9 SED) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre François Briens, Timothée Parrique et Vincent Liégey, Elisabeth Laville, un collectif de spécialistes, et Christian Gollier et Jean-Charles Hourcade via quatre tribunes publiées par Le Monde le 29 novembre 2019.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

A. van de Blankevoort (TES1) - Nobel de la honte?  par Francois Rubellin le 2020-02-24

Résultat de recherche d'images pour "peter handke aux obsèques de milosevic"

Quatre-vingt-dix-huitième contribution PSP#Controverses: dans la série "l'oeuvre de l'artiste et ses engagements politiques ne forment-ils qu'un tout?", l'attribution du dernier prix Nobel de littérature 2019 à l'écrivain autrichien Peter Handke fut l'occasion de nouvelles passes d'armes entre partisans de leur distinction d'une part, de leur fusion d'autre part. Connu pour sa serbophilie, Handke n'a en effet jamais renié ses choix exprimés dès l'éclatement du conflit en ex-Yougoslavie en 1991, jusque quinze ans plus tard en assistant aux obsèques d'un des ses principaux protagonistes, le Serbe Slobodan Milosevic, suicidé dans sa cellule du TPIY de La Haye qui le jugeait pour crime contre l'humanité. Alors, Handke, Nobel de la honte... ou énième victime expiatoire d'une époque hypocritement obsédée par l'exemplarité morale? 

Astrid VAN DE BLANKEVOORT (TES1 SID) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre François Crémieux, Olivier Py et Sylvie Matton, et Anne Weber via trois tribunes publiées par Le Monde les 8 décembre, 11 octobre 2019 et 3 mai 2006.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Gustave Mounier (TL1) - Brexit... et maintenant?  par Francois Rubellin le 2020-02-11

Résultat de recherche d'images pour "bo jo brexit"

Quatre-vingt-dix-septième contribution PSP#Controverses: plus de trois ans et demi... C'est ce qu'il aura fallu aux Britanniques pour passer de la théorie - un Brexit décidé par référendum en juin 2016 - à la pratique - sa validation le 1er février 2020 par un Parlement majoritairement conservateur fraîchement réélu. La pratique? Est-ce si sûr? De l'avis de nombreux analystes, c'est à un nouveau parcours du combattant que vont se livrer Royaume-Uni (jusqu'à quand d'ailleurs, les Ecossais et les Nord-Irlandais ayant été partisans du Remain) et Union européenne. Au-delà, c'est à une véritable introspection identitaire (qu'est-ce qu'être Anglais, qu'être Britannique?) que se livrent historiens, économistes et politiques.

Gustave MOUNIER (TL1 SIA) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre l'historien Ian Kershaw, l'économiste Kevin O'Rourke, la chercheuse Elvire Fabry et le ministre britannique des affaires étrangères Dominic Raab via un entretien et trois tribunes publiées par Le Monde les 28, 30 et 31 janvier 2020.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Louis Rubellin (TL1) - L'art doit-il être moral?  par Francois Rubellin le 2020-02-04

Résultat de recherche d'images pour "man ray sade""

Quatre-vingt-seizième contribution PSP#Controverses: Polanski à la veille des "Césars" bien sûr mais aussi, dans des genres - au propre comme au figuré - différents Matzneff, Moix, ou avant eux Céline, ou Genet, ou pourquoi pas Gide et Montherlant, jusqu'au "divin marquis"?  O tempora o mores... ou pas tant que ça finalement, tant le débat sur les amours contrariées - contre-nature? - entre art et morale a semble-t-il toujours divisé tenants d'une ligne morale et partisans d'une stricte séparation des deux, la mise en abyme médiatique propre au temps présent par définition grossissante donnant l'impression que l'aspiration à un art moral est (serait) un phénomène nouveau. Alors, l'art doit -il être "moral"?

Louis RUBELLIN (TL1 SED) rend ici compte de l'échange direct sur ce sujet entre la philosophe Carole Talon-Hugon et la sociologue Violaine Roussel via l'entretien croisé publié par Le Monde le 12 octobre 2019.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

N. Miandrisoa (1ère 3) - Retraites... la retraite?  par Francois Rubellin le 2020-01-27

Résultat de recherche d'images pour

Quatre-vingt-quinzième contribution PSP#Controverses: passera, passera pas?... Un an après les "gilets jaunes", l'automne-hiver 2019-2020 est le théâtre d'une nouvelle épreuve de force entre le pouvoir et la population: la réforme des retraites du gouvernement Philippe cristallise en effet les passions et a vu manifester contre elle un pays inquiet - crainte fondée ou non? - de voir remis les uns après les autres les fameux "acquis" du modèle social français. Quantité d'avis, sous forme de tribunes, se sont exprimés sur le sujet, et quantité d'autres continuent à le faire, le débat n'étant donc pas fini, et la loi toujours pas votée et moins encore promulguée. A cet égard, confronter parmi ces points de vue ceux de démographes, économistes et médecins peut s'avérer intéressant.

Narindra MIANDRISOA (1ère 3 SEA) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre le démographe Hervé le Bras, l'économiste Arnaud Chéron, le professeur de santé publique Thierry Lang, le médecin Françoise Sivignon et le professeur de santé publique Alfred Spira via quatre tribunes publiées par Le Monde les 18 et 19 décembre 2019.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane