PSP#Controverses

Bianca Paillard (TL2) - Féminicides: légiférer?  par Francois Rubellin le 2019-11-05

Résultat de recherche d'images pour

Soixante-quinzième contribution PSP#Controverses: réprimer... légiférer? La prise de conscience (inscrite dans le droit fil des mouvements #balancetonporc et #metoo) de l'horreur quotidienne qu'est le sort réservé aux femmes assassinées dans ce qu'il faut bien qualifier d'une jusque là indifférence - habitude? - globale, a cette conséquence que d'inviter juristes et acteurs de la société civile à réfléchir à la nécessité de définir pénalement le "féminicide". Faut-il, donc, créer un crime spécifique désignant la nature féminine comme cause et responsable du meurtre dont un nombre conséquent de femmes sont victimes en France?

Bianca PAILLARD (TL2) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre l'avocat pénaliste Pierre Farge et la magistrate présidente de l'USM Céline Parisot via deux tribunes publiées par Le Monde le 12 septembre 2019.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Joséphine Billard (1ère 9) - En finir avec l'ENA?  par Francois Rubellin le 2019-11-04

Résultat de recherche d'images pour "ena strasbourg"

Soixante-quatorzième contribution PSP#Controverses: supprimer... ou réformer? La tradition centralisatrice de notre pays, tour à tour versaillaise, jacobine, gaullienne puis gaulliste... a ceci de particulier, notamment, que d'avoir enfanté de ce modèle éducatif sans équivalent ou presque à l'étranger, celui des "grandes écoles", en l'occurrence de l'ENA au sortir de la Seconde Guerre mondiale. Trois-quarts de siècle après sa création par le Gouvernement Provisoire de la République Française présidé par de Gaulle dans un contexte alors synonyme d'année zéro sur le plan politique, le Président Macron devait annoncer, le 15 avril 2019, son intention de supprimer cette institution incarnation de la méritocratie et de l'élitisme républicains. Effet gilets jaunes... ou constat de l'échec d'une ambition? Mort à l'ENA ou... l'ENA est morte, vive l'ENA?

Joséphine BILLARD (1ère 9 SED) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre Marc-Olivier Baruch (EHESS), le spécialiste de l'administration publique Jocelyn Caron, David Guilbaud (haut fonctionnaire, auteur de L'illusion méritocratique), tous trois énarques, et Alain Klarsfeld (Toulouse Business School) via quatre tribunes publiées par Le Monde les 7 mai, 26 et 24 avril 2019.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Alexandre Schütz (1ère 10) - RFA: et maintenant?  par Francois Rubellin le 2019-10-31

Résultat de recherche d'images pour "chute du mur de berlin"

Soixante-treizième contribution PSP#Controverses: "Allemagne, mère blafarde"? A quelques jours des célébrations du trentième anniversaire de la chute du Mur de Berlin, le 9 novembre 1989, c'est à une forme de mélancolie mêlée de fatalisme que semblent s'adonner nos voisins d'outre-Rhin. Au lendemain d'élections régionales en Thuringe qui ont vu triompher les populistes de gauche (Die Linke) et de droite (AfD), ces derniers devançant pour la première fois avec 23,4% la CDU d'Angela Merkel (21,8%), les interrogations sont en effet nombreuses. Quid, donc, de l'Allemagne des années 2020?

Alexandre SCHÜTZ (1ère 10 SID) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre l'auteure et journaliste allemande Jana Hensel et l'historien français spécialiste des questions franco-allemandes Etienne François via deux tribunes publiées par Le Monde le 3 octobre 2019.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Alban Miquel (1ère 2) - Islamisme: que faire?  par Francois Rubellin le 2019-10-31

Résultat de recherche d'images pour

Soixante-douzième contribution PSP#Controverses: l'attentat djihadiste commis le 3 octobre 2019 au coeur même de la préfecture de police de la Seine, à Paris, sur l'Ile de la Cité, par un fonctionnaire de cette même institution en charge de questions liées à l'informatique, a ceci de particulier que, là où les précédents attentats islamistes frappaient la société civile, c'est cette fois un symbole même de l'Etat qui a été ciblé. Plus, c'est un agent, théoriquement responsable de la sécurité publique et disposant d'un accès que l'on imagine conséquent à des données potentiellement stratégiques et/ou confidentielles et privées, qui en est l'auteur. Le président Macron devait à cet égard, au vu des interrogations voire de la pyschose suscitées, parler d'une nécessaire "société de vigilance"... et le ministère de l'intérieur annonçait lui-même, le 30 octobre, le "désarmement" de sept de ses fonctionnaires radicalisés. Alors, face à l'islamisme et à la radicalisation au sein même des pouvoirs publics... que faire?

Alban MIQUEL (1ère 2 SEA) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre le spécialiste en sécurité Jean-Luc Marret (FRS), le consultant Hakim el Karoui (Institut Montaigne) et la sociologue Ouisa Kies (Dialogue citoyens) via trois tribunes publiées par Le Monde le 12 octobre 2019.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

P.-L. Bouillot (TS4) - Retraites: quels enjeux?  par Francois Rubellin le 2019-10-23

Résultat de recherche d'images pour

Soixante-et-onzième contribution PSP#Controverses: reporter... ou pas? A l'évidence encore traumatisé par la crise des "gilets jaunes" née à l'automne 2018, le gouvernement donne des signes d'hésitation quant à la réalisation d'un des ses projets phares et au combien brûlants, la "réforme des retraites". Derrière les évidents enjeux économiques - comment préserver un système dans un pays qui voit chaque année le nombre de retraités augmenter et celui de ses actifs stagner - se cachent de non moins essentielles interrogations: quid en effet des questions et des impacts civilisationnels et géographiques, notamment?

Pierre-Louis BOUILLOT (TS4 SED) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre la sociologue Anne-Marie Guillemard, les économistes Jean-Hervé Lorenzi, François-Xavier Albouy et Alain Villemeur, et le géographe Pierre-Marie Chapon et l'ancienne proviseure Bernadette Oudiné, auteurs de trois tribunes publiées par Le Monde le 5 juillet 2019.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Julien Mathieux (1ère 4) - Ressources humaines ?   par Francois Rubellin le 2019-10-23

Résultat de recherche d'images pour

Soixante-dixième contribution PSP#Controverses: "ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés"... Le titre - un résumé à lui seul de son propos - du film documentaire réalisé en 2005 Marc-Antoine Roudil et Sophie Bruneau sur la dégradation des conditions de travail dans les milieux les plus divers, est rétrospectivement étonnamment annonciateur d'une des plus graves crises socio-judiciaires du présent siècle: celle, débutée en 2006, des suicidés de France Télécom, dont l'épilogue - provisoire? - est le procès tenu en juin 2019 (après treize années de recours et d'instruction) contre les plus hauts dirigeants et cadres supérieurs des ressources humaines du groupe, dont le verdict est attendu pour décembre 2019. Alors, management et managers, responsables... et/ou coupables?

Julien MATHIEUX (1ère 4 SEA) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre le professeur de gestion Jean-Philippe Denis, le consultant Gérard-Dominique Carton et l'enseignante-chercheuse Valéry Michaux, la chercheuse Florence Palpacuer et le professeur émérite de management Jean-Michel Saussois via quatre tribunes publiées par Le Monde le 7 juin 2019.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Héloïse Combe (1ère 8) - Facebook outlaw?  par Francois Rubellin le 2019-10-28

Résultat de recherche d'images pour

Soixante-neuvième contribution PSP#Controverses: Sherman Act en 1890, démantèlement de la Standard Oil de Rockefeller en 1911, procédure enclenchée contre Microsoft en 1998... nombreux sont, depuis plus d'un siècle, les bras de fer entre pouvoirs publics - l'Etat fédéral américain en l'occurrence - et géants privés de l'économie. Autres temps, autres moeurs? C'est aujourd'hui Facebook qui se trouve depuis près d'un an sous le feu des critiques et au coeur de toutes les suspicions, aux Etats-Unis mais aussi (mondialisation oblige) en Europe. Alors, Zuckerberg, outlaw au-dessus des lois?

Héloïse COMBE (1ère 8) rend ici compte de "l'échange" à distance sur ce sujet entre Mark Zuckerberg, Nick Clegg (porte-parole de Facebook) d'une part, le politiste Jose Antonio Occampo d'autre part via deux tribunes et une interview publiées par Le Monde les 24, 25 et 28 janvier 2019.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Louis Rubellin (TL1) - Censurer Zemmour?  par Francois Rubellin le 2019-10-15

Image associée

Soixante-huitième contribution PSP#Controverses: un an tout juste après la foire d'empoigne occasionnée par sa sortie médiatique - forcément - sur le choix des prénoms (Controverse 16), c'est cette fois sur un terrain plus passionnel et conflictuel que le polémiste préféré des Français et chouchou des médias s'est illustré, celui de la compatibilité - exclue par lui - entre Islam et République, France plus largement, le tout avec une violence et un sens inné du scandale tels que la question n'est plus celle des prénoms... mais bien la suivante: de quoi (Eric) Zemmour est-il le nom?

Louis RUBELLIN (TL1 SED) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre le sémiologue François Jost, l'historien Tal Bruttmann et Mémona Hintermann-Afféjee (CSA) via deux tribunes publiées par Le Monde les 2 et 3 octobre 2019.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Gustave Mounier (TL1) - Iran-USA: vers la guerre?  par Francois Rubellin le 2019-10-11

Résultat de recherche d'images pour

Soixante-septième contribution PSP#Controverses: piège de Thucydide... ou d'Hérodote? Derrière l'affrontement sino-étatsunien analysé par l'helléniste Graham Allison qui voit dans les deux géants les Athènes et Sparte du XXIe siècle promis à un choc frontal digne de la guerre du Péloponnèse, c'est également - plutôt? - d'une nouvelle guerre médique qu'il semble s'agir, entre les mêmes Etats-Unis de Donald Trump en guise d'Occident, et la République islamique d'Iran en guise de Perse de Xerxès. Alors, le conflit irano-étatsunien, nouvelle bataille de Salamine en gestation (pour reprendre les travaux d'un autre historien américain, le Carnage et culture de Victor Davis Hanson)?

Gustave MOUNIER (TL1 SIA) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre les politistes Clément Therme et Maya Kandel via une interview et deux tribunes publiées par Le Monde les 12 juillet et 21 mai 2019.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane

Maxime Mercier (TES2) - De quoi Vox est-il le nom?  par Francois Rubellin le 2019-10-10

Image associée

Soixante-sixième contribution PSP#Controverses: Franco est mort... vive Franco? Telle pourrait être la maxime de Vox, nouveau venu sur la scène des populismes d'Europe occidentale dans un pays, l'Espagne, que l'on pensait vacciné et préservé des tentations extrémistes auxquelles sont soumis ses voisins européens à divers degrés. Avant de connaître un échec aux dernières élections européennes de mai 2019, Vox a pu s'enorgueillir de résultats prometteurs aux niveaux local et national. Alos, Vox, populisme néo-franquiste machiste et xénophobe... ou jacobinisme anti-sécessionniste à l'espagnole?

Maxime MERCIER (TES2 SEA) rend ici compte de l'échange à distance sur ce sujet entre les universitaires de Valence Astrid Barrio et Grenade Juan Montabes via deux tribunes publiées par Le Monde les 26 avril et 2 mai 2019.

Les textes publiés dans cette rubrique s'inscrivent dans le cadre d'un travail pédagogique pluraliste en termes d'idées et sont dépourvus de toute orientation partisane